Stage percussions corporelles

Tout public


Chaussez vos baskets et plongez dans le monde du rythme !
Au travers d'exercices et de jeux, nous allons explorer notre rapport au sol, à la motricité, à l'écoute et à la compréhension rythmique !
Jouer ensemble, percevoir les qualités sonores et la musicalité du corps, ressentir les élans du rythme et voguer sur le temps à l'unisson.
Nous userons d'onomatopées, notamment indiennes afin de mieux appréhender et intégrer de nouvelles architectures rythmiques.
À vos corps ! 

Calendrier 2024 :

  • Samedi 17 février (14h-18h) et dimanche 18 février (10h-15h) - animé par Mikis Papazof ➔  stage complet

Tarif :

Stage 2 jours : 75 € / Tarif Réduit 55€
+ 10€ d'adhésion à l'association Vis Comica

Tarif Réduit : - 18 ans, étudiant, bénéficiaire du RSA
En cas de financement par votre employeur, une participation aux frais de gestion sera facturée.

Hébergement possible sur place en mobile-home : 10€ + taxe de séjour / nuit

Contact et inscriptions

info@viscomica.org
02 96 42 55 24 
07 70 53 52 23 

  • Déroulé du stage :

Les stage se déroule en trois étapes, l'idée est de permettre aux stagiaires de pouvoir eux-mêmes développer ces matières et continuer à progresser une fois le stage terminé.

TRAVAIL PRÉLIMINAIRE AUTOUR DU CORPS, MISE EN CONDITION (corps sauvage)

- Globalité corporelle,
- Rapport au sol
- Occupation de l'espace
-Exercices de motricité
- Écoute de soi, de l'autre et du groupe

TECHNIQUE DE PERCUSSIONS CORPORELLES

- Aborder différentes techniques, approches, rythmes et possibilités afin d'ouvrir les horizons des stagiaires
- Composition rythmique

SYNTHÈSE

- Mise en place d'une ou plusieurs chorégraphies en lien avec le travail technique.
- Recherches autour d'un thème (musical) donné
- Mise en espace et mouvement d'une écriture rythmique

  • Mikis Papazof, danseur, percussionniste (Cie Poc, Elsa Quintet)

Percussionniste professionnel depuis 2000, chercheur infatigable en rythme, il a étudié la musique d’Afrique de l’ouest (Mandingue) et les rythmes afro-brésilien (samba, maracatu) de 1999 à 2012. De 2010 à 2018, il se met à étudier la musique d’Inde du nord (hindoustani) et d’Inde du sud (carnatique) qu’il retranscrit le plus fidèlement possible en percussions corporelles. Il utilise le déplacement dans l’espace afin de donner du volume à ces musiques à heurts nimbées de silences. En parallèle il se forme à l’acteur corporel (2007-2018) notamment avec Raymond Peyramaure (Cie les oiseaux fous et metteur en scène de «chut» Cie D’Icidence) qui nourrit sa démarche en mêlant mouvement, musique et acteur corporel.